Sushi Shop continue sa stratégie

Sushi Shop continue sa stratégie

Sushi Shop passe à l’offensive et emprunte des fonds pour racheter ses franchisés en France en vue de maîtriser son avenir et montée en puissance. L’univers du Sushi est en pleine heure de gloire en France. Le Français a appris à aimer le sushi, il est rentré dans les home sweet home du Français.

Sushi Shop récupère ses boutiques

 

Sushi-shop-paris

Cette chaîne numéro un en France avec 87 restaurants et 11 corners dans les hypermarchés s’attelle à récupérer ses  quarante établissements détenues par une vingtaine de franchisés.

Sushi-shop-paris-sushiCes derniers ayant leurs contrats de neuf ans arrivant à terme, même s’ ils sont tous ravis de leurs investissements au regard du chiffre d’affaire toujours grandissant au fil des ans, doivent trouver une autre activité, voir une autre franchise.

A ce jour le groupe Sushi Shop perçoit 7 % du chiffre d’affaires en royalties de ses franchisés et 3 % pour la publicité. Il va vers une autre philisophie.

Au fil des ans les fondateurs  de Sushi Shop d’ettiennent toujours 58 % des parts et  le groupe Naxicap les 42% restant.

C’est avec La Goldman Sachs Private Capital que le groupe a négocié un accord et perçu un crédit de 60 millions d’euros dont 20 millions de refinancement, en vue de mener à bien son opération.

L’objectif de racheter ses franchises, a toujours été l’idée de base du groupe. Ces franchises lui ont permis de très rapidement avoir une place sur le marché français.

Aujourd’hui, le groupe convoite l’étranger. Il a déjà 33 Sushi Shop et 17 franchises hors de nos frontières. L’ascension n’est pas terminée le groupe compte bien ouvrir à l’international cette année près de 20 magasins  à Londres, Rome, Lisbonne, Zurich, et prochainement Monaco.  Un œil attentif est posé sur la Floride et la Californie.

En route Sushi Shop ! Bonne route

Quelle est votre avis ou votre expérience sur les Sushi Shop ? 

Post expires at 6:27pm on Thursday June 15th, 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez nous votre avis, votre commentaire